Catégories
INFOS DU DIOCESE

Semaine de prières pour l’unité des chrétiens dans le diocèse de Sokodé

Partager cet article sur :

 383 ont lu cet article

Ouverte le 18 janvier 2023 comme tous les ans d’ailleurs, la semaine de prières pour l’unité des chrétiens a connu son apothéose le 25 janvier 2023. En effet, de nombreux fidèles de l’Eglise catholique et ceux de l’Eglise protestante ont prié ensemble.

C’est le cas à Sokodé où Catholiques et Protestants ont prié ensemble au Temple de Bethléem situé près du Centre Hospitalier Régional de Sokodé le 25 janvier après l’ouverture à la Paroisse Cathédrale Ste Thérèse le 18 janvier dernier. C’est aussi le cas à la Paroisse St François Xavier de Sotouboua où Catholiques et Protestants ont prié ensemble pour l’apothéose de cette semaine de prières. Tchamba n’est pas en reste. En effet, Catholiques et Protestants se sont donnés rendez-vous pour la clôture au Temple évangélique de Tchamba.  

Le thème de réflexion 2023 ayant guidé cette semaine de prières pour l’unité des chrétiens est : « Apprenez à faire le bien, recherchez la justice » (Isaïe 1,17). A l’ouverture de cette semaine de prières pour l’unité des chrétiens, Mgr Célestin-Marie GAOUA, l’évêque de Sokodé a déclaré : « Apprendre à faire le bien exige de décider de s’engager dans une réflexion sur soi. » « La semaine de prière, a-t-il poursuivi, est le moment idéal pour que les chrétiens reconnaissent que les divisions entre nos Eglises et nos confessions ne peuvent être séparées des divisions au sein de la famille humaine tout entière. »

« Recherchez la justice nous oblige à faire face à ceux qui font du mal aux autres. Ce n’est pas une tâche facile… mais Jésus nous assure que défendre la justice face à l’oppression conduit au Royaume des cieux. » a-t-il évoqué. Somme toute, « Apprendre à faire le bien, recherchez la justice » est un idéal à atteindre non seulement pour les religieux mais aussi un défi pour tout homme. Puissions-nous apprendre tous à faire le bien, et à être des artisans de justice pour l’avènement d’un monde de paix. Amen.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *