Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS

Fraternité Notre Dame de Montligeon : Visite des premiers responsables dans le diocèse de Sokodé

Partager cet article sur :

 382 ont lu cet article

En visite au Bénin où la Fraternité Notre Dame de Montligeon célèbre son centenaire, les responsables au plus haut niveau ont pensé aux Fraternités du Togo. C’est dans cette optique qu’une délégation composée du Père Paul DENIZOT, recteur du Sanctuaire Notre Dame de Montligeon en France, du Père Nazaire MABANZA, secrétaire de Montligeon pour l’Afrique, du Père Axel de PERTHUIS, chapelain et de Marie-Anne GRANDJEAN, assistante du recteur et chargée de la coordination des groupes de prières ont été accueillis à la Paroisse St François Xavier de Sotouboua dans le diocèse de Sokodé, le 29 novembre 2023 par les membres de ladite fraternité. En effet, ceux-ci étaient avec 3 membres du bureau national au Togo. En dehors d’une conférence suivie des échanges, l’Eucharistie a pu être célébrée pour diverses intentions notamment la délivrance des âmes du purgatoire. Pour le Père Paul DENIZOT, recteur du sanctuaire Notre Dame de Montligeon, « C’est important de visiter régulièrement les fraternités en particulier les fraternités d’Afrique parce qu’il y a beaucoup de dynamisme, il y a une vraie ferveur dont on a besoin pour d’autres fraternités qui sont un peu plus fatiguées. » « Pour nous, a-t-il poursuivi, c’est important de montrer aux fraternités de Sokodé qu’elles sont importantes. Venir les rencontrer, les encourager parce qu’il y a un bel élan missionnaire, une vraie charité fraternelle. » Pour rappel,la Fraternité Notre-Dame de Montligeon est une association de fidèles, érigée en archiconfrérie par le Pape Léon XIII en 1893. Son objet principal est la prière pour les âmes du purgatoire, spécialement les plus délaissées. Présente sur les 5 continents, elle invite ses membres à prier et faire prier pour les défunts, et toutes les personnes qui lui sont recommandées.Les 3 piliers de la Fraternité : La prière pour les défunts, en particulier les plus délaissés, et toute personne recommandée. La formation sur les fins dernières (la vie éternelle, le purgatoire, la communion des saints…). Les œuvres de charité, pour les défunts (accompagner les personnes en deuil, entretenir les cimetières) et les vivants (orphelins, nécessiteux…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *