Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS

CEJP-TOGO : Cérémonie de lancement du projet « Consolidation de l’engagement des leaders d’opinion, des jeunes et des femmes à la citoyenneté et à la solidarité » Phase II

Partager cet article sur :

 507 ont lu cet article

Après l’exécution du projet « Consolidation de l’engagement des leaders d’opinion, des jeunes et des femmes à la citoyenneté et à la solidarité » ( En abrégé CECS I) de janvier 2021 à septembre 2023 dans 14 communes du Togo, le CEJP TOGO bénéficie d’une seconde phase pour l’extension de ce programme d’octobre 2023 à septembre 2026. En effet, grâce à l’appui financier de Misereor et Secours Catholique Caritas France, 14 nouvelles communes vont bénéficier des bienfaits de ce projet. Les 14 anciennes communes bénéficiaires du projet seront également accompagnés notamment par la poursuite des activités des Comités Locaux de Gouvernance Participative(CLGP). La cérémonie de lancement de la phase II de ce projet s’est déroulée à la Maison d’Accueil Marie et Marthe à Hedzanawoe le jeudi 7 décembre 2023. Y étaient présents les membres du Secrétariat Permanent du CEJP TOGO, les membres des bureaux diocésains, les représentants ministériels, les autorités religieuses, les représentants des organisations de la société civile, et quelques invités. Prenant la parole à cette occasion, le Père Dieudonné BANTAGUETE, Secrétaire Général et Coordonnateur National du CEJP TOGO a insisté sur les raisons qui ont milité en faveur d’une prolongation de ce projet. Au nombre de ces raisons y figurent l’absence d’éducation et de formation à la citoyenneté, le manque de connaissance des institutions de la République et leur fonctionnement… « Nous devons cultiver les vertus qui promeuvent la réconciliation, la solidarité et la paix dans notre cher pays. » a déclaré le Père BANTAGUETE. « Globalement, a-t-il ajouté, ce projet veut contribuer à renforcer la promotion du respect des différences et des valeurs démocratiques, le renforcement du sentiment d’appartenance à la nation. » Dans son discours de lancement de ce projet, le Colonel BELEI Bédiani, représentant du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation, et du développement des territoires a pour sa part exprimé la reconnaissance du gouvernement à l’endroit du CEJP TOGO pour le travail remarquable qui se fait. Aussi a-t-il encouragé la mise en œuvre du CECS II qui impactera à coup sûr le Togo. Notons que ce projet qui vise à l’amélioration de la cohésion sociale au sein de 28 communes dans les 7 diocèses du Togo prendra en compte d’une part les jeunes, les femmes et les leaders d’opinion (1260) et d’autre part les jeunes du mouvement des Héritiers de Mandela et les enfants des clubs Justice et Paix (1680) afin de renforcer leur rôle dans la promotion de la non-violence et des valeurs citoyennes auprès de leurs pairs.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *