Catégories
INFOS DU DIOCESE

39ème pèlerinage diocésain des adultes à Alédjo

Partager cet article sur :

 817 ont lu cet article

Plus de 2500 adultes ont participé au 39ème pèlerinage diocésain à leur intention à Alédjo le samedi 16 mars 2024. Le message du Pape François pour le carême 2024 : « A travers le désert Dieu nous guide vers la liberté » a servi de thème de méditation. Après l’accueil à Kpewa-chapelle, ce fut la marche en petits groupes linguistiques jusqu’au pied de la montagne. Pendant cette marche, les pèlerins ont prié le chapelet. Aussi avaient-ils la possibilité de se confesser pour ceux qui le désiraient.Au pied de la montagne, ils ont réfléchi sur les deux questions proposées par le Pape pour combattre la mondialisation de l’indifférence dans nos familles. Cette étape fut dirigée par le Père Marius DJATEMA. A la fin de cette étape, ce fut le chemin de croix toujours dans les groupes linguistiques tendus vers la Grotte mariale. A l’étape Grotte, le sous-thème de méditation est celui-ci : « Je fais partie du Peuple de Dieu et je vis ma foi non pas de manière individuelle et isolée, mais dans ma communauté paroissiale, station secondaire, CCB. »

Cette étape fut animée par le Père Credo Dieudonné AKAKPO-AGUIDI. Après cette étape, les pèlerins se sont dirigés vers l’Ancien Grand Séminaire en y méditant les mystères douloureux et en y exécutant quelques chants de louange avant une pause déjeuner. Avant la dernière étape celle de la Croix. De l’Ancien Grand Séminaire à la Croix Glorieuse, place au chapelet à la Miséricorde Divine avant la Sainte Messe.

Celle-ci fut présidée par Mgr Célestin-Marie GAOUA, l’évêque de Sokodé. Il était entouré d’une quarantaine de prêtres dont le Vicaire général, le TRP Michel MAMA-BETRE et le Vicaire épiscopal, le TRP Alfred PIGNAN. L’officiant a introduit sa méditation par l’invitation à porter dans la prière l’évêque émérite endormie dans le Seigneur la veille du pèlerinage.

« Notre présence à ce 39ème pèlerinage des adultes exprime publiquement en Eglise notre foi et notre espérance. » a déclaré l’ordinaire de Sokodé. Commentant le message du Pape François pour le carême 2024, Mgr GAOUA a examiné la vertu de l’espérance. Pour lui, « elle est menacée aujourd’hui plus qu’hier parce que la lutte pour la vie devient plus dure. » « Nous sommes, a-t-il ajouté, envahis par des déserts dans nos cœurs. Nous sommes habités par des idoles qui au lieu de nous faire avancer nous paralysent plutôt. Et l’espérance est mis en mal. »

« Ce pèlerinage au pied de Marie, Mère du Rédempteur doit allumer en nous la bougie de l’espérance. » a souhaité le prédicateur. Poursuivant sa méditation, il a souligné la fidélité de Dieu : « Celui qui nous a appelés ici aujourd’hui est le Dieu fidèle. C’est lui qui agira. » « La forme synodale de l’Église, que nous redécouvrons et cultivons ces dernières années, suggère que le Carême soit aussi un temps de décisions communautaires. » (François) « Sans la lumière de l’espérance, on ne peut oser faire de bons choix surtout des choix pour nos familles. » a indiqué l’ordinaire de Sokodé.  « J’invite chaque communauté chrétienne à faire cela : offrir à ses fidèles des moments pour repenser leur style de vie ; se donner du temps pour vérifier leur présence dans le quartier et leur contribution à le rendre meilleur. » (François)

Commentant pour sa part ce message du Pape, Mgr Célestin-Marie n’a pas manqué d’exhorter les pèlerins à prier pour notre pays qui se prépare aux élections législatives et régionales car la société compte sur les chrétiens qui sont ‘sel de la terre’ et ‘lumière du monde’. Il a conclu sa méditation en revenant sur la nécessité du vivre-ensemble : « Le vivre-ensemble dans nos communautés de foi, le vivre-ensemble dans nos familles, le vivre-ensemble dans un pays comme le nôtre ne nous engage pas à rechercher les chemins de justice, de paix et de cohésion sociale ? »

« Comment cette justice, cette paix véritable, cette cohésion sociale auraient-elle droit de cité si nos cœurs se débranchent de la source d’eau vive qu’est Jésus ? » s’est interrogé le prélat. Il a conclu sa méditation en implorant l’intercession de la Vierge Marie afin qu’elle accompagne les uns et les autres dans leur montée vers Pâques. Pleine de ferveur, cette 39ème édition du pèlerinage des adultes a tenu ses promesses. En effet, de nombreux pèlerins ont témoigné de leur joie pour avoir pris part à ce pèlerinage. Félicitations à toute l’équipe organisatrice. Félicitations à tous les pèlerins qui ont bravé le soleil et la chaleur pour être à la Croix Glorieuse. Rendez-vous pour la 40ème édition qui tombe dans l’année jubilaire 2025 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *